Génie Africain, C’est Quoi ?

PROMOTEUR DE LA PLATEFORME DU GÉNIE AFRICAIN

Les prémices de la plateforme du Génie Africain a vu le jour en 2009, à Cotonou au Bénin, alors que sa concrétisation s’est manifestée en 2016 à Ouagadougou au Burkina Faso.

Son fondateur, NKUNA Charles, a été inspiré par son fils, Israël, âgé à l’époque de 03 ans qui avait  démontré une nette passion pour l’ordinateur. C’est ainsi qu’un ordinateur avait été mis à sa disposition en plus d’une manette de jeu vidéo Nintendo. A quatre ans déjà, il était capable de défier ses aînés de CM2 dans l’usage de ces appareils.

Son père, Ingénieur en Réseaux et télécommunication, qui s’est préparé à entamer une thèse de doctorat, avait donc envisagé d’explorer cette piste dans ses futures recherches. Aujourd’hui doctorant en Science de l’Information et de la Communication à l’Université Bordeaux-Montaigne en France, il travail sur cette thématique de la « littératie numérique : Expérimentation des didactiques pour (dans) l’appropriation des outils du numérique dans l’éducation des enfants âgés de 5 à 10 ans au Burkina Faso ».

Avec cette recherche, il met en place un centre de formation pour accueillir et former les enfants en Informatique spécifique à leur âge qu’il dénomme « Génie Africain », car l’objectif est de faire jaillir de chacun de ces enfants le meilleur enfui en eux au travers des techniques qu’il a mis en place. Donc pour lui, l’enfant doit, entre autre, jouer pour apprendre et apprendre en jouant de sorte à être préparé pour bien entrer dans son monde de demain qui semble-t-il risque d’être encore plus sophistiqué que celui de la génération actuelle avec l’intelligence artificielle. Avec le Génie Africain, l’enfant apprend trop tôt ce que notre génération a appris trop tard.

Un ensemble de techniques et méthodes a été mis en place par des approches scientifiquement reconnues afin de permettre aux enfants génies africains d’apprendre l’informatique qui leur est destinée à la cible enfantine; et non pas apprendre une l’informatique pour adulte ou la bureautique de Microsoft qui  ne leur est pas non plus adaptée.

Génie Africain travaille aujourd’hui en partenariat avec certaines écoles de Ouagadougou.

PRÉSENTATION DE GÉNIE AFRICAIN

Les prémices de la plateforme du Génie Africain a vu le jour en 2009, à Cotonou au Bénin, alors que sa concrétisation s’est manifestée en 2016 à Ouagadougou au Burkina Faso.

Son fondateur, NKUNA Charles, a été inspité par son fils Israël âgé à l’époque de 03 ans qui avait déjà à l’époque démontré une nette passion pour l’ordinateur. C’est ainsi qu’un ordinateur avait été mis à sa disposition en plus d’une manette de jeu vidéo Nintendo. A quatre ans déjà, il été capable de défier ses aînés de CM2 dans l’usage de ces appareils.

Son père, Ingénieur en Réseaux et télécommunication, qui s’est préparé à entamer une thèse de doctorat, avait donc déjà envisagé d’explorer cette piste dans ses futures recherches. Aujourd’hui doctorant en Science de l’Information et de la Communication, il travail sur cette thématique de la « littératie numérique : Expérimentation des didactiques pour (dans) l’appropriation des outils du numérique dans l’éducation des enfants âgés de 5 à 10 ans au Burkina Faso ».

Avec cette recherche, il met en place un centre de formation pour accueillir et former les enfants en Informatique spécifique à leur âges qu’il dénomme « Génie Africain », car l’objectif est de faire jaillir de chacun de ces enfants le meilleur enfui en eux au travers des techniques qu’il a mis en place. Donc pour lui l’enfant doit entre autre jouer pour apprendre et apprendre en jouant de sorte à être préparer pour bien entrer dans son monde de demain qui semble-t-il risque d’être encore plus sophistiqué que celui de la génération actuelle. Avec le Génie Africain, l’enfant apprend très tôt ce que notre génération a appris très tard.

Un ensemble de techniques et methodes a été mis en place par des approches scientifiquement reconnues afin de permettre aux enfants génies africains d’apprendre l’informatique destinée à la cible enfantine. Pas l’informatique pour adulte ou celle de la bureautique de Microsoft qui leur est d’ailleurs non adapté.

Génie Africain travaille aujourd’hui en partenariat avec certaines écoles de Ouagadougou.

ILLUSTRATION DE NOS ANCES EN VIDÉO